[Société] Qu’est ce que le 8 mars et qu’est ce que ça n’est pas !

Merci à Laura Dubois pour ses recherches et cet article ❤️

Petite histoire du 8 mars !

À la suite d’une proposition de Clara Zetkin en août 1910, l’Internationale socialiste des femmes célèbre le 19 mars 1911 la première Journée internationale des femmes et revendique le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail. Des rassemblements et manifestations ont dès lors lieu tous les ans.

Ce n’est qu’en 1977 que les Nations unies officialisent la journée, invitant tous les pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes. La Journée internationale pour les droits des femmes fait partie des 87 journées internationales reconnues ou initiées par l’ONU.

Entre hommages, prises de paroles et sensibilisations aux luttes contre le sexisme et les inégalités de genre, cette journée représente pour toutes les femmes du monde l’opportunité d’échanger, de créer, de prendre les devants de la scène tout en donnant une voix à celles qui n’ont peut-être pas, ou plus… et surtout de rappeler que les luttes pour arriver à l’égalité sont malheureusement toujours d’actualité !

Encore trop de femmes sont écrasées, privées de liberté,mutilées, violées (l’actualité le prouve chaque jour), vendues, tuées (le nombre de féminicide ne diminue pas…) tout simplement parce qu’elles sont des femmes .

Même dans les sociétés où les droits des femmes semblent acquis , les femmes subissent de multiples injonctions : elles sont obligées de s’habiller de telle ou telle façon pour « être belles sans trop provoquer » , de s’épiler ou de se maquiller pour être « acceptables » et acceptées, d’être à la fois des femmes d’affaire accomplies tout en étant de parfaite fées du logis… et avec le sourire s’il vous plait !

Le 8 mars est donc l’occasion de mettre en lumière toutes ces inégalités. C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de revendiquer la diversité, la parité et de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition des femmes, fêter les victoires et les avancées.

Car que serait le monde sans les femmes ?

Le thème choisi cette année est « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 »

En effet, en ces temps de crise sanitaire, les femmes sont en première ligne . Le corps médical, la force agricole  ou les « métiers invisibles »  sont représentés en grande majorité par des femmes. Ce sont elles  qui déploient toute leur énergie pour le bien commun. Pourtant, dans beaucoup de pays leur rôle est loin d’être valorisé et leurs salaires sont moins conséquent que ceux des hommes à compétences égales.

Ce dont on ne veut pas le 8 mars :

Le 8 Mars n’est pas la Saint-Valentin , ce n’est pas la fête des femmes et si votre chéri se propose de faire à manger ou la vaisselle pour vous faire plaisir, dites lui qu’il est bien gentil mais hors-sujet !

Messieurs si vous voulez nous faire plaisir ne nous dites pas « bonne fête », ne nous offrez pas des fleurs et des bonbons mais plutôt posez vous la question de comment vous pouvez nous aider réellement et prenez une bonne résolution en ce sens . Par exemple : celle de respecter et d’interagir avec les femmes comme vos égales toute l’année et pas seulement vos sœurs et vos mamans.

Le 8 mars, nous voyons des femmes partout, à la radio à la télévision , sur internet et c’est très bien ….

Mais ce serait encore mieux si on mettait en valeur ses femmes tout le long de l’année car elles ont des choses à dire et sur tous les sujets !

Le 8 Mars on voit des pubs ciblées qui parfois nous donne envie de hurler : maquillage, habillement , fleurs, chocolats ou pire encore cube, riz et autre pubs culinaires.

On peut le résumer par ce slogan féministe   » Nous ne voulons pas des fleurs, nous voulons des droits ». Merci d’arrêter de faire de cette date une opportunité marketing, merci aux hommes de bien vouloir respecter leurs égales les 365 jours de l’année, merci de ne pas oublier pourquoi cette date existe.

Il est temps de marcher ensemble, d’être justes et de de comprendre qu’il ne s’agit pas de « toi ou moi » mais de « toi et moi ». Alors soyons fortes, soyons fières de ce que nous sommes. Inspirons nous les unes des autres et aidons nous à grandir ensemble pour construire un futur égalitaire et bienveillant.

Tougbedze .com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.