[Santé] Que faire face à une fausse Couche ?

#Conception #FausseCouche

On en parlait récemment, il y a un moment dans la vie où on peut avoir envie de fonder une famille à soi. Malheureusement tout ne se passe pas toujours comme on le voudrait et parfois on subit une fausse-couche ou même plusieurs. L’important c’est de ne pas se décourager. Dans cet article nous te parlerons des différentes fausses-couche et de leurs causes.

Qu’est-ce que la fausse couche :

Une fausse couche n’est pas un avortement ! Souvent on confond un peu les deux. Dans le cas de l’avortement la femme choisi d’arrêter sa grossesse alors que la fausse couche est naturelle et arrive toute seule. Ce n’est pas un choix.

Dans les deux cas la grossesse est arrêtée.

La fausse couche précoce :

Tout d’abord il y a la fausse couche précoce qui se déroule jusqu’à la 12ème semaine de grossesse. Les symptômes sont la perte de sang et les douleurs pelviennes, dans le bas du ventre. Mais toutes les pertes de sang ne signifient pas que c’est une fausse couche. Parfois une femme peut ne pas savoir qu’elle est enceinte et faire une fausse couche.

La plupart du temps on ne peut pas confirmer la raison de la fausse couche mais souvent il s’agit d’une anomalie des chromosomes de l’embryon, ce qui le rend pas viable alors le corps l’expulse.

La nature est bien faite, lorsqu’il y a un problème avec l’embryon, le corps lui-même arrête la grossesse. C’est pour ça qu’il ne faut pas trop s’en vouloir ou être trop triste en cas de fausse couche. A moins de douze semaines, ce n’est pas encore un bébé dans ton ventre.

Avoir eu une fausse couche ne veut pas dire que tu ne peux pas avoir d’enfant donc quand tu te sens prête tu peux réessayer !

Que faire en cas de fausse couche :

Souvent la fausse couche est spontanée et totale, il y a donc pas besoin d’aide du personnel médical à part pour vérifier que tout se passe bien. Ton corps va lui-même évacuer l’embryon.

Il arrive que la fausse couche soit incomplète ou que la maman ne veuille pas attendre que la nature fasse son travail quand on lui annonce que son embryon n’est pas vivant

il y a alors deux possibilités : un médicament qui va provoquer des contactions de l’utérus pour aider l’évacuation.Sinon il y a l’aspiration curetage chirurgical qui se fait à l’hôpital qui va aspirer l’embryon sans vie.

On cherche rarement la cause d’une fausse couche précoce car c’est très courant, ça arrive à une femme sur quatre environ et difficile à déterminer.

Mais si cela arrive plusieurs fois à une même femme, des tests devront être faits pour vérifier que tout vas bien.Les fausses couches peuvent être liées à des facteurs psychologiques. Il est important de pouvoir parler à quelqu’un si tu as des problèmes

La fausse couche Tardive :

Ce type de fausse couche est plus rare mais plus grave.  

Voici quelques facteurs aggravant : grossesses multiples, grande précarité, infections maternelles graves ou conditions de travail difficiles. Lorsqu’il y a confirmation de la fausse couche, soit l’aspiration-curetage chirurgical sera utilisé. Soit dans les cas de grossesse très avancée, on laissera le fœtus dans l’utérus de la mère jusqu’à ce que les contractions commencent.

La fausse couche tardive sont souvent plus difficile à vivre car on s’imaginait déjà avec son bébé. Il est important de prendre le temps de digérer la perte.

Les conséquences psychologiques :

Que la fausse couche soit précoce ou tardive, il y a des conséquences psychologiques sur la femme et sur l’homme aussi. La femme peut se sentir coupable de la situation mais aussi ressentir une très grande tristesse et de la déception. Il est important pour la femme de se sentir entourée par les proches et parfois peut être par un psychologue.

Dans tous les cas, le personnel médical joue un rôle clef pour suivre la santé de la femme.

Il faut se souvenir qu’une fausse couche est bien souvent due à la non viabilité de l’embryon et que la femme ne doit pas s’en vouloir. On parle très peu des fausses-couche, c’est un tabou et les femmes se sentent souvent seule dans cette épreuve . Pourtant les fausse couches concerne une grossesses sur 4 et sont donc très courantes !

Un point positif ressort de cette épreuve, cela confirme que la femme et son partenaire sont capables de concevoir.

Depuis plusieurs années les médecins confirment qu’il n’y a pas besoin d’attendre après une fausse couche pour recommencer à essayer de concevoir. Mais seule la femme pourra savoir comment elle se sent et si elle est prête à réessayer !

Dans tous les cas, si c’est que tu souhaites, il ne faut pas abandonner l’idée d’agrandir la famille malgré les épreuves.

Laisser un commentaire