Quelle contraception choisir ?

#JournéeMondialeDeLaContraception #MonCorpsMonChoix

Lundi 26 septembre est la journée mondiale de la contraception.

C’est l’occasion de faire un tour de quelques moyens qui sont à la disposition et de rappeler que bien prise, la contraception n’est pas mauvaise pour la santé, bien au contraire !

Toutefois chaque femme étant différente, ce qui convient à ma copine ne me convient pas forcément, il faut donc en parler à un médecin de confiance et essayer !

La contraception c’est quoi ? Ce sont les moyens qui empêchent la conception (qui empêche de tomber enceinte) suite à un rapport.

le préservatif ou condom : c’est le seul moyen qui protège à la fois des grossesses mais aussi des maladies sexuellement transmissibles. Il existe des préservatifs féminins et masculins. Le progrès ne s’arrête pas car de nouveaux préservatifs sont crées chaque année et ils sont de plus en plus fins pour allier plaisir et protection. C’est un des moyens les plus efficaces, les plus accessibles et les moins chers !

La pilule : Les pilules contiennent des hormones qui ressemblent à celles que fabriquent naturellement le corps. Il existe deux types de pilules : les pilules dites «combinées» (PC) ou oestroprogestatives et les pilules microprogestatives (PP) qui contiennent seulement un progestatif. Elles doivent être ingérées pendant trois semaines consécutives par mois ou chaque jour. La pilule doit être prescrite par votre médecin pour vous convenir. Elle s’achète en pharmacie mais reste encore chère en Afrique (parfois 5000F le mois). L’avantage de la pilule c’est que lorsqu’on souhaite un bébé, il suffit d’arrêter de la prendre ! Contrairement aux idées reçues, la pilule n’a aucune incidence sur la fécondité des femmes. Par contre comme se sont des hormones, il peut y avoir des effets secondaires selon les femmes, il faut donc choisir avec son médecin et contrôler au bout de quelques mois que tout va bien.

Le patch contraceptif : Le patch est un timbre qui se colle sur la peau et qui contient une association similaire à celle d’une pilule combinée. Il est efficace une semaine : vous devez en coller un par semaine, trois semaines sur quatre. Il doit être appliqué sur le ventre, sur les épaules ou au bas du dos (jamais près d’un sein). Il reste malheureusement difficile à trouver en Afrique et très cher. il fonctionne comme la pilule mais permet d’éviter les oublis.

L’implant : L’implant est un petit bâtonnet cylindrique inséré sous la peau du bras au moyen d’une aiguille, un réservoir contenant le même type de substance que les pilules progestatives. C’est une contraception à choisir si on est sur de ne pas vouloir d’enfant pendant deux ou trois ans. C’est idéal si on a déjà eu un enfant par exemple et qu’on souhaite espacer les naissances d’au moins trois ans mais c’est également idéal pour les jeunes filles qui savent qu’elles ne seront pas mère avant la fin de leurs études par exemple.

Le DIU : ou  » dispositif intra-utérin  » est un moyen de contraception inséré dans l’utérus par un professionnel de santé. Le DIU est couramment appelé  » stérilet  » mais ce terme devrait être remplacé car un DIU ne rend pas stérile. C’est une contraception à choisir si on est sur de ne pas vouloir d’enfant pendant deux ou trois ans. ( ce dispositif existe en version hormonale, la diffusion localisée des hormones limite les effets secondaires pour celles qui ont du mal avec la pilule )

Les injections : elles fonctionnent comme l’implant et sont surtout proposé aux femmes ayant déjà eu des enfants et souhaitant espacer les naissance. C’est une des solutions les moins chères.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, mondialement environ 10% de femmes n’ont toujours pas accès à une contraception sûre et efficace. Si cela était le cas, on estime que cela permettrait de diminuer de près d’un tiers le nombre des décès maternels !

Dans tous les cas une grossesse, si elle peut être la plus belle chose du monde, n’est pas quelque chose d’anodin. C’est donc aux femmes de décider quand elles veulent des enfants !

Le combat pour accéder à la contraception ne fait que commencer !

#MonCorpsMesDroits

3 thoughts on “Quelle contraception choisir ?

Laisser un commentaire