[Musique] Cinq Rappeuses Africaines à écouter absolument !

Aujourd’hui on avait envie de vous parler de musique. le Hip-hop est souvent considéré comme masculin, au Togo les rappeuses se comptent sur le doigt de la main, elles n’en sont pas moins talentueuses ! Dans d’autres pays, certaines se sont hissées en haut de l’Affiche, on vous invite à en découvrir Cinq aujourd’hui !

Raja Meziane, l’Algérienne voix de la révolution

Raja Meziane a dû se battre pour se faire entendre dans son pays. En effet, son parcours n’a jamais été facile. Poussée à l’exil après avoir subi de multiples pressions dans son pays natal, sa carrière d’artiste mais aussi sa carrière d’avocate a été coupée court, car elle ne rentrait pas dans les rangs imposés par le régime Bouteflika.

En 2015, elle part donc en République Tchèque pour une nouvelle vie, avec son mari qui est aussi son producteur Dee Tox.

Engagée et amoureuse de son pays , Raja a frappé un grand coup avec son morceau « Allo le Système! », sortie en mars 2020

Le clip reprend des images des manifestations de 2019 en Algérie. Preuve que le message délivré par Raja est aussi celui du peuple algérien. Le clip a atteint près de 25 millions de vues en à peine un mois. « L’Algérie va mal et cela tout le monde le sait. Le peuple c’est la jeunesse, mais cette dernière est terrorisée », Nous dit Raja. Son dernier titre en date « Toxic » est toujours aussi engagé et en colère.

Krtas nssa, la marocaine au flow incisif

bon elle rappe dans sa langue donc les francophones que nous sommes auront du mal à comprendre la subtilité de sa plume. Mais ça ne nous empêche pas d’apprécier son énergie.

Tout droit venue de Meknès, Sana Ouquessou aka Krtas’Nssa s’est prise de passion pour le rap au début des années 2010, en découvrant des pointures comme Mos Def, le Wu-Tang ou encore le rappeur marocain Mobydick. Par la suite, elle remporte plusieurs concours de rap locaux, ce qui lui permet de gagner en technique et de se faire un nom à l’échelle régionale. De ses premiers pas en concours, elle en a gardé un flow incisif qui fait mouche et un goût pour traiter des sujets forts dans ses textes, comme le rôle de la femme dans le développement culturel et social au Maroc.

Aujourd’hui, elle s’épanouit dans un style assez futuristes et sombre. Encore en pleine ascension, Krtas’Nssa a réalisé de nombreux projets ces derniers temps, on lui souhaite bon vent !

Muthoni Drummer Queen, la Keynane percussioniste

Comme l’indique son nom de scène, Muthoni Ndonga est une percussionniste en plus d’être une MC à la plume engagée. Aux côtés des beatmakers suisses GR! et Hook, elle forme depuis 2013 le trio connu sous le nom de Muthoni Drummer Queen. La portée politique et militante de la musique de Muthoni est forte. La rappeuse s’inscrit dans un élan qui se développe chez les artistes kenyans visant à donner de la voix aux femmes, et plus particulièrement à Nairobi, la capitale.

Franchement son énergie n’a rien à envier aux rappeuses américaines , ou bien ?

Sampa The Great, la zambiène à l’inspiration old school

Du rap qui dépoussière le style Old School et Boom Bap
Cette native de Zambie, élevée au Botswana et résidant aujourd’hui en Australie a toujours considéré la poésie comme le meilleur moyen d’exprimer ses émotions, avant de voir le rap comme l’évolution logique de cet art lorsqu’elle découvre 2Pac à l’âge de 9 ans.

Dans la musique de Sampa Tembo (son vraie nom), il est beaucoup question d’identité, de cultiver son individualité en revenant aux sources de ses origines. Ces thématiques imprègnent de manière encore plus flagrante les deux premiers singles (« Final Form » et « OMG ») de son premier album, The Return, à paraître en septembre 2020 sur l’émérite label britannique Ninja Tune.

Sho Madjozi, la Sud Africaine détentrice d’un BET AWARD

Sho madjozi aime tellement son pays qu’elle rappe dans 4 de ses langues : le tsonga, le zoulou, le swahili et l’anglais. Si elle vit à Johannesburg , elle reste très attaché à ses racines . Dans le clip de son premier tube, « Dumi Hi Phone' », elle porte des tenues traditionnelles et danse le Xilebani, une danse originaire de son limpolo natal.

Son talent a été récompensé en 2019 par un BET Award for Best New International Act, bien mérité. Elle est a nouveau nominée en 2020 comme meilleure artiste internationale.

Alors laquelle ou lesquelles de ses cinq rappeuses vont rentrer dans ta playlist perso. Tu connais d’autres rappeuses qui t’inspirent ? Parle nous en en commentaire !

Laisser un commentaire