Cherifa Kena, la danse comme mode de vie !

Aujourd’hui nous avons eu envie de vous plonger dans le monde de la danse Africaine en partant à la rencontre de Chérifa Kéna ! Chérifa est une danseuse qui a monté sa propre troupe et qui tourne souvent à Lomé et à l’intérieur du pays. Elle donne également des cours de danses, le plus souvent pour les étrangers en séjours au Togo qui souhaitent découvrir nos traditions… Mais… laissons lui la parole !

Tougbedze : Bonjour Chérifa. Comment vas-tu ?

Chérifa : Je vais très bien merci !

Tougbedze : peux-tu te présenter à nos lectrices et leur dire ce que tu fais dans la vie ?

Chérifa : Je m’appelle Kena Chérifatou ; J’ai 21 ans et je suis artiste danseuse. Je dirige une troupe  composée de 7 danseurs et  6 percussionnistes

Tougbedze : Peux-tu expliquer à nos lectrices ce qu’est le ballet traditionnel ?

Chérifa : C’est un mélange des danses traditionnelles de notre continent. On les modifie parfois un peu pour vous les faire apprécier en dehors des fêtes traditionnelles.

Tougbedze : Danseuse, est-ce un simple travail ou une passion pour toi ? Pourquoi ?

Chérifa : C’est une vrai passion. En fait ça me permet d’exprimer mes sentiments et de faire passer beaucoup de messages.

Tougbedze : Comment as-tu fais pour devenir danseuse ? comment t’es-tu formée ?

Chérifa : La toute première fois c’est une amie qui m’a invitée mais au fur et à mesure j’ai adorée et j’ai voulu en faire mon métier.

Tougbedze : Ok ! Quels conseils donnerais-tu à une petite fille qui rêve de danser ?

Chérifa : Prendre des cours de danses le plus tôt possible, travailler dur et toujours chercher à apprendre plus !

Tougbedze :  As-tu dejà participé à de grandes scènes internationales ?

Oui , par exemple le festival de danses internationales de Harry Motra au Grand Rex en 2014, le festival de Coiffure international , Coiff Mode Inter en 2016.

Tougbedze : « Dougnon » c’est quoi ? et d’où vient le nom ?

Chérifa : « Dougnon » ça signifie que le monde est bon ! Pour moi sans la musique et la danse, le monde serait triste donc comme la danse existe le monde est bon ! 😉

Tougbedze : Il existe de nombreuses troupe de ballet au Togo mais elles sont toutes dirigées par des hommes…n’est-ce pas trop difficile de t’imposer face à tous ces gars ? Comment tu gère ça ?

Chérifa : Si ! c’est compliqué pour une femmes de donner des ordres au Togo mais j’arrive à me faire respecter. Et quand ils voient que mes idées fonctionnent , ils me suivent !

Tougbedze : As-tu une femme (ou des femmes) qui sont des modèles pour toi ? Si oui Qui ?

Chérifa : Oui…Germaine Sikota et Estelle Foli (des Danseuses togolaise célèbres ndrl )

Tougbedze : Qu’elle est ta définition de la femme Africaine Moderne ?

Chérifa : C’est une femme qui s’assume ! une femme qui n’a pas peur de faire ce qu’elle a envie de faire et qui croie en ses rêves !

« La femme Africaine Moderne c’est une femme qui s’assume ! Une femme qui n’a pas peur de faire ce qu’elle a envie de faire »

Tougbedze : Quels sont tes projets pour l’année 2017 ?

Pleins de spectacles. Un qui arrive en avril et le festival Doulina en Juin !

Tougbedze : Passons aux questions plus légères ? Tu m’as l’air d’être une fille fière de sa beauté naturelle . As-tu un petit secret de beauté que tu voudrais bien partager avec nos lectrices ?

Faire du sport et toujours garder le sourire !

Tougbedze : Merci d’avoir acceptée cette interview Chérifa ! Un mot pour la fin ?

Chérifa : Oui des petites dédicaces ! Un Merci à Tougbedze et plus particulièrement à Gégé Togo. Un Bisous à Coraline et ben depuis Nantes ! Coucou Alicia de Paris, Alex Blablabla le Togolais , Pierre , Jean de Nantes, Marie Luce et à tous mes fans !

 

 

Tougbedze .com

One thought on “Cherifa Kena, la danse comme mode de vie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.